La self-tape , qui se traduit en français par auto-enregistrement, consiste à faire soi-même une vidéo pour un casting.  Les directeurs de casting ont de moins en moins de budget et de temps pour caster. A cela s’ajoutent les mesures de confinement, qui font de la selftape un moyen efficace pour passer des auditions. C’est un exercice qui peut prendre du temps et de l’énergie, c’est pourquoi dans cet article on te donne quelques clés pour te simplifier la tâche !

 

Un bon matériel tu utiliseras 

Pour le matériel, il est tout à fait possible de filmer ta self-tape avec un iPhone ou un autre smartphone de bonne qualité. Les caméras CANON style 70D, 5D, 7D sont aussi un outil parfait pour la self-tape.

Quelque soit ton choix, il te faudra absolument utiliser un trépied pour la stabilité de l’image. Ce serait dommage de rater une prise qui était bonne parce que ton téléphone ou ta caméra tombe…

 

Concernant le son, on te conseille, dans la mesure du possible, de te procurer un micro professionnel. Un micro lavalier fait très bien l’affaire, il en existe des compatibles avec les smartphones. Les prix varient, mais l’investissement en vaut la peine, car ça te permettra d’enregistrer avec le meilleur son. L’utilisation du son de la caméra ou du iPhone ne donne pas un résultat très professionnel.

 

 

En valeur tu te mettras 

Opte pour un fond neutre et uni, sans bruit (ni objets, ni livres ) pour que l’attention soi sur toi. L’intérêt d’un fond uni est d’éviter toute distraction. Choisis un lieu épuré et propre.

Place-toi près d’une fenêtre pour avoir un éclairage naturel. Un espace lumineux te mettra en valeur. Si tu n’as pas d’espace très lumineux, l’utilisation d’une ring light peut être utile. Mais privilégie les sources naturelles.

Un acteur sur un fond uni, important pour la self-tape.

Le cadrage est primordial. La self-tape doit être filmée en plan poitrine. Le plus intéressant pour les directeurs de casting c’est ce qui se passe au niveau du visage. Aussi, si tu filmes avec ton téléphone, il faut bien faire attention à filmer en paysage !

Porte des vêtements neutres pour ne pas attirer l’attention ailleurs que sur votre jeu. Opte pour un maquillage naturel pour un rendu agréable à la caméra. Il faut rester simple, car le principal, c’est ton jeu.

S’il y a un lecteur qui te donne la réplique, veille à ce qu’il soit à la même distance que toi de la caméra. S’il est trop proche, on t’entendra parler de loin, et ça rendra difficile la concentration sur ton jeu.

 

La caméra jamais tu ne fixeras 

Surtout pas de regard-caméra ! Tes yeux ne doivent pas regarder la caméra pendant la self-tape, mais doivent tout de même en rester proche.

 

Les acteurs ne regardent pas la caméra lors de la self-tape.

 

Le seul moment où tu peux fixer la caméra, c’est pour la slate au début. La slate, c’est ta présentation : tu y annonces ton  nom et prénom, éventuellement ton agent, et le personnage ou le projet pour lequel tu auditionne. Cela paraît anodin, mais le directeur de casting s’y retrouvera plus facilement !

 

Par le montage tu finiras 

Tout d’abord, il faut couper les parties inutiles, si par exemple on te voit éteindre la caméra à la fin. Peu-être qu’il te faudra jouer plusieurs scènes, dans ce cas coupe soigneusement les différentes parties. Sur iPhone, les logiciels iMovie et Rush cc sont gratuits et simples d’utilisation.

Une fois la self-tape montée, tu l’envoies au directeur de casting. La meilleure méthode de transfert de fichiers est Wetransfer : simple et efficace, cette plateforme permet aussi de conserver la qualité de la vidéo d’origine.

Aussi, pense bien à nommer ton fichier de cette manière : « Prénom Nom_Nom de ton agence_1 », pour que le directeur de casting s’y retrouve.

 

Il est cependant important de souligner que pour chaque casting, les consignes sont différentes. Vérifie donc bien avant d’envoyer ta tape ! Et n’hésite pas à poser des questions si tu as des doutes.

 

 

Voilà, maintenant c’est à ton tour ! Surtout, n’oublie pas de prendre du plaisir !